Maintenir les effectifs et rester en première division

vendredi 10 juillet 2009
par  Frédéric

Julien El Faiz, le grand espoir qui a emmené son club en première division.

La saison s’achève au Judo Club Arras Baudimont et une première impression prédomine, il sera délicat de faire aussi bien pour la cuvée 2009-10.

Remi Delemarle, vice-président du club peut s’estimer satisfait de la saison en cours tant au niveau des effectifs en hausse que des résultats sportifs, le club de Baudimont a atteint un niveau de compétitivité qu’il n’avait pas atteint depuis longtemps. Cette année, le club a notamment retrouvé la première division nationale grâce aux performances hors-norme de son meilleur judoka : Julien El Faiz. Ce junior de -66 kilos a remporté une demi-finale sénior.
Une réussite qui enthousisasme David Pecquart, directeur technique du club : « depuis le temps où j’évolue dans le milieu du judo, je n’avais encore vu un exploit pareil » .

Julien El Faiz convoité

Ces performances (le jeune arrageois a aussi remporté une médaille de bronze en UNSS) suscitent les convoitises des clubs français et parisiens puisque le judoka souhaite intégrer l’INSEP. Le club sait qu’il sera difficile de conserver son joyau mais au rang des satisfactions, Julien El Faiz n’est pas seul.

Tamara Bernard qui a fait une demi-finale du championnat de France ou Mathilde Vandewalle, une cadette en -66kg qui a brillé en demi-finale (2e division).

En Minimes Julien Legros (-50kg) a fini second du championnat interrégional à l’instar de Maria André (-48kg). Cette vitrine du club permet également de fidéliser les licenciés dans une discipline fortement représentée dans la région avec 300 clubs et 30 000 licenciés. À Beaudimont, les effectifs ont également fait un bond, l’effet Teddy Riner peut-être ? De 180 licenciés, le club a grimpé à 225 et en cette fin de saison 75 personnes se sont déjà réinscrites. Le club offre de nombreux stades de pratique : enfants (dès 4 ans) ou séniors en compétition ou en loisirs. Les séances de découverte à destination des parents marchent aussi au super et ont déjà débouché sur de nouveaux licenciés : « Chez nous, les deux premières séances sont gratuites et nous prêtons évidemment le kimono. Notre club offre un encadrement de qualité avec quatre moniteurs brevetés d’État et à chaque séance, deux moniteurs sont présents sur le tatami » assure David Pecquart. En janvier prochain à Besançon, le club jouera son maintien en première division, une septième place minimum de Julien El Faiz pourrait suffire.

Stéphane DENDAUW


Commentaires  Forum fermé

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Saison 2018-2019

JPEG